Le bilan capillaire (Calvitie) à Lyon

Comprendre la calvitie

  • La Calvitie est une condition résultant d’une chute abondante des cheveux, physiologique ou para-physiologique due à une alopécie.
  • En dermatologie, l'alopécie désigne l'accélération de la chute des cheveux
  • Il concerne surtout les hommes (70% environ)

LE CHEVEU : ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE

  • Les cheveux sont des tiges de kératine produites au fond d'une invagination épidermique, le follicule pileux.
  • La zone productrice est le bulbe, situé à la base du follicule et reposant sur une papille dermique richement vascularisée
  • La pousse du cheveu se fait à la vitesse de 1 à 1,5 cm par mois.
  • Le nombre des follicules pileux présents sur le cuir chevelu varie selon un rythme saisonnier et selon l’âge
  • Nous disposons à la naissance d'un « capital folliculaire » (5 millions de follicules pileux environs) déterminé génétiquement
  • Une perte physiologique d'une cinquantaine de cheveux par jour est normale.
  • Le follicule pileux est sous contrôle hormonal : l'action des androgènes (gonadiques ou surrénaliens) est amplifiée par une enzyme, la 5-α-réductase Cette action, qui fait intervenir un récepteur androgénique, conduit à une accélération des cycles pilaires qui aboutit à un épuisement prématuré des cheveux.
  • L’activité cyclique des follicules commence pendant la vie intra-utérine et assure le renouvellement de la chevelure sur un mode asynchrone.

LE CYCLE DU FOLLICULE

Chaque follicule traverse environ 25 cycles d’une durée variable :

  • La phase ANAGENE est la phase de la croissance pendant laquelle le cheveu pousse en moyenne de 0,35 à 0,45 mm/j. Cette phase dure 4-6 ans chez la femme et 2-4 ans chez l’homme
  • Dans la phase CATAGENE, qui dure 3 semaines, le follicule pileux arrête sa croissance et commence à involuer.
  • La phase TELOGENE correspond à la période d’involution du bulbe pilaire. Elle dure de 2 à 4 mois et ensuite le cheveu tombe spontanément.

LA CHUTE DES CHEVEUX

Chaque jour, environ 50 cheveux tombent normalement et 25-50 cycles vont débuter, assurant un nombre constant de cheveux

Perte de cheveux saisonnière

  • Elle est due à l’influence des hormones stéroïdiennes sur le cycle pilaire dont la production est influencée par l’exposition solaire.
  • Chute de 60 cheveux par jour en août/septembre
  • 45 cheveux par jour au printemps.

Variations avec l’âge

  • Depuis l’adolescence, la densité pilaire diminue physiologiquement dans toutes les régions du scalpe et en particulier dans les régions frontocoronales.
  • Elle s’accompagne d’une diminution de diamètre des follicules, augmentation des cheveux télogènes et de l’intervalle entre la chute des télogènes et des nouveaux anagènes. 

Chutes de cheveux non physiologiques

En phase anagène:

Causes des chutes de cheveux diffuses :

  • chimiothérapies,
  • radiothérapies,
  • causes toxiques,
  • causes médicamenteuses,
  • pelades diffuses
Origines des pertes capillaires localisées :
  • pelade,
  • syndrome des cheveux anagène caducs,
  • syphilis,
  • alopécies de tractions, trichotillomanie,
  • teignes,
  • insuffisance hépatique et rénale,
  • impétigo et folliculites

En phase télogène:

Diffuses (effluvium télogènes aigus) :
  • post-partum,
  • arrêt de la contraception orale;
  • choc psychoaffectif,
  • intervention chirurgicale,
  • hyperthermie,
  • régime alimentaire hypocalorique,
  • carences en fer et autres causes carentielles,
  • dysthyroïdie et dysendocrinopathies,
  • maladies systémiques aigues;
 
Localisées :
  • alopécie androgénétique

Les différents stades de calvitie

Quand on envisage un traitement pour la perte de cheveux, il est important de déterminer le stade d’évolution de son alopécie.

Alopécie chez l'homme : classification de Hamilton

I - Chevelure abondante
II - Petit recul des golfes | IIa - extension antérieure
III - Recul prononcé des golfes | IIIa - III plus atteinte antérieure | IIIv - III plus atteinte du vertex débutante
IV - Petite tonsure | IVa - IV plus atteinte antérieure
V - Tonsure large | Va - V plus atteinte antérieure
VI - Couronne hippocratique haute
VII - Couronne hippocratique basse

Alopécie chez la femme : classification de Ludwig

Tout comme chez l’homme, il existe également une schématisation de la calvitie chez la femme qu’on appelle la classification de Ludwig.

I - Dégarnissement progressif
II - Éclaircissement diffus des parties supérieures
III - Persistance d’une lisière frontale chevelue

 

Traitement personnalisé de la calvitie

 

Dans le domaine de la calvitie, il n’existe pas une technique unique qui puisse être appliquée à tous les cas.

Le principe de ces traitements est toujours le même : prélever des cheveux dans la région de la couronne, où l’on est assuré qu’ils ne tomberont jamais, pour les transposer dans les régions qui sont moins denses ou dégarnies.

Pour en savoir plus sur les différents traitements de la chute des cheveux réalisés par le Dr Igor Papalia à Lyon :

Crédits

Mentions légales

Plan du site

Réalisation : Ascomédia

15, Quai Sarrail - 69006 Lyon

04 72 37 73 90

Carte et plan d'accès